Site qui présente la radio locale libre de Rennes: les émissions, les horaires, des infos, les coordonnées, la play list Quota Au programme: chanson/rock...
Attention : vous utilisez une ancienne version du navigateur Internet Explorer (version 7 ou inférieure).
L'affichage du site ne s'effectuera pas correctement. Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur (Menu Outils, Windows Update).
Radio Rennes
Ecoutez en direct

40 ANS DE BONNES ONDES...

05/03/2021
40 ANS DE BONNES ONDES...

40 ans de radios libres
40 ans de Radio Rennes

En septembre 1981, peu après la victoire de François Mitterrand à la présidence de la République, la libéralisation des ondes voyait l’arrivée en France de ces nouvelles radios, libres, privées,...

EVENEMENT

LES ENCHANTEURS

22/11/2021
LES ENCHANTEURS

Le Pays de Châteaugion Communauté organise tous les deux ans son festival du livre médiéval et de l'imaginaire : Les Enchanteurs. Prochaine édition ce week-end, les 27 et 28 novembre 2021, sur le thème de la magie et de la sorcellerie !

Ouvrir un livre reste une activité magique. On le croit profondément au Pays de Châteaugiron. Avec...

 

PRESSE

Les pionniers des radios libres se souviennent

23/10/2021
Les pionniers des radios libres se souviennent

Avec Il est libre Max, Yvon Lechevestrier replonge dans l’histoire des radios locales à Rennes, et l’effervescence et la liberté qui a soufflé au début des années 1980 dans la capitale rennaise.

« L’an passé, j’ai animé une émission sur Radio Rennes. Tous parlaient des 40 ans de la radio, ça m’a rappelé, l’époque où j’étais journaliste à la rédaction de Ouest-France à Rennes, j’avais suivi la vie des radios locales à Rennes », raconte Yvon Lechevestrier. Lui vient l’idée de retrouver les acteurs et témoins de cette aventure un peu folle, des radios libres nées dans les années 1980, après l’arrivée de François Mitterrand au pouvoir.

« J’ai été frappé par leur enthousiasme à raconter leurs souvenirs. Beaucoup ont dit que « tout semblait possible ». J’ai eu envie de partager ce plaisir dans un récit en parlant des radios, mais aussi du lancement des Trans Musicales, des débuts d’Étienne Daho, de la Ville de Rennes qui, en quarante ans, a bien bougé ». Un peu à l’image d’une bande-son musicale.

Le livre, également bel objet, clin d’œil aux disques vinyles, vivant, illustré de photos et documents d’époque, est truffé d’anecdotes. On y apprend que Radio Rennes, lancée par Gaby Aubert, toujours associative, est née au bar Le Ranelagh, rue Saint-Hélier, en face du premier cinéma Arvor. On y parlait de tout et très vite, les discussions du bistrot autour de la musique, du théâtre, de la politique, sont passées derrière le micro.

C’était une époque dingue, insouciante, « il y avait une marmite en train de bouillir » se souvient Hervé Bordier, cofondateur des Trans Musicales. L’énergie rock bouscule. C’était l’époque du groupe Marquis de Sade.

Beaucoup veulent créer leur radio, attendent la libération des ondes, installent des émetteurs au fond des cafés, dans des appartements, en haut des immeubles. Pierre Giboire, 23 ans, futur patron de Fréquence Ille, qui rêve de devenir journaliste radio, lance sa radio le 14 juillet, « une prise des ondes ! ».

Radio Congas, ouvert aux musiques du monde, voit le jour. « Lancer une radio ne coûtait pas plus cher qu’une 2 CV. Et tout tient dans une pièce ! », raconte Yves Leroy, son iconoclaste créateur. Radio Vilaine est animée par des jeunes qui veulent changer le monde et donner la parole à ceux qui ne l’ont pas. Quand elle rendra les armes, Radio Savane prendra le relais.

À l’époque, les radios ne parlent pas encore rentabilité et objectifs, la période est créative, il y a une soif de liberté. C’est l’explosion de la musique sur les ondes. Les voix deviennent familières. Et chaque radio a sa personnalité, sa couleur.

Le livre d’Yvon Lechevestrier qui retrace cette histoire des radios locales à Rennes n’est pas une encyclopédie, « ce n’est pas exhaustif, ni sociologique, ni historique, c’est surtout un ressenti, et un livre collectif avec des souvenirs de ceux qui ont vécu l’aventure de près ».

Il est libre Max, 40 ans d’histoires de radios locales à Rennes,
par Yvon Lechevestrier, Ar Collection éditions, prix public : 29 €. Sortie le 22 octobre 2021.

Retrouvez l'article en ligne : ici ou dans le document associé.

 
 

TOUTE LA PRESSE

© Radio Rennes - Conception : Adlib - Développement : Wanerys