Site qui présente la radio locale libre de Rennes: les émissions, les horaires, des infos, les coordonnées, la play list Quota Au programme: chanson/rock...
Attention : vous utilisez une ancienne version du navigateur Internet Explorer (version 7 ou inférieure).
L'affichage du site ne s'effectuera pas correctement. Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur (Menu Outils, Windows Update).
Radio Rennes
Ecoutez en direct

40 ANS DE BONNES ONDES...

05/03/2021
40 ANS DE BONNES ONDES...

40 ans de radios libres
40 ans de Radio Rennes

En septembre 1981, peu après la victoire de François Mitterrand à la présidence de la République, la libéralisation des ondes voyait l’arrivée en France de ces nouvelles radios, libres, privées,...

EVENEMENT

RUE DES LIVRES - Nouvelle formule

11/03/2021
RUE DES LIVRES - Nouvelle formule

Le festival Rue des Livres s'adapte à la situation sanitaire et propose une nouvelle formule, en classe et sur vos écrans, jusqu'au 10 avril 2021.

Pour faire vivre cette édition envers et contre tout, Rue des Livres et TVR s'associent pour une série de cinq émissions. On y retrouvera les auteurs autour de différentes thématiques : les ados et la lecture, le voyage...

 

PRESSE

Radio Rennes. Radio pirate et libre depuis 40 ans

05/03/2021
Radio Rennes. Radio pirate et libre depuis 40 ans

En mai 1981, Radio Rennes voit le jour dans le café-théâtre de son créateur, Gabriel Aubert. La naissance de la radio associative pirate est accompagnée de la libéralisation des ondes, quelques mois plus tard, par le Président de l’époque, François Mitterrand. Depuis 4 décennies maintenant, l’équipe formée de bénévoles enrichit les ondes d’un contenu culturel local. Radio Rennes souffle cette année sa quarantième bougie et profite de l’émission "Pluriel" pour célébrer son anniversaire. Pour l’occasion, Gaby a fait visiter les locaux, sis rue des Fossés, à Unidivers. Retour sur l’histoire d’une radio rennaise pirate qui a su se faire une place sur les fréquences radio et rester libre.

C’est avec le sourire (masqué) qu’une partie de l’équipe de Radio Rennes a accueilli les journalistes vendredi 25 février dernier, à l’Hôtel Victoria avenue Janvier, futur quartier général des prochaines rencontres de l’émission "Pluriel". « Radio Rennes est née dans un bistrot, c’était important pour nous de se retrouver autour d’une table dans un bar ou restaurant », commence Gabriel Aubert ou "Gaby", créateur de Radio Rennes.

« Au début, personne ne croyait en nous »

La conférence de presse est informelle, ponctuée d’anecdotes et de souvenirs qui rappellent le bon vieux temps à toute l’équipe. Une simple discussion autour d’une table pour comprendre l’histoire de cette radio associative, des débuts dans la cuisine du café-théâtre de Gabriel Aubert, Le Ranelagh, à aujourd’hui, rue des Fossés.

Avant 1980, moins d’une dizaine de radios diffusait en France, la FM n’existait pas encore et les autres radios étaient interdites. Dans la capitale bretonne, les associations devaient déposer des dossiers à l’Office Social et Culturel Rennais afin d’obtenir des subventions et être adhérentes, mais Radio Rennes fut refusée. « Ils avaient fait des tentatives de radio avec Radio Vilaine. Ils étaient pour les radios libres, mais la leur », précise-t-il. Pour autant, Gaby ne recule pas et Radio Rennes naît au moment où la gauche arrive au pouvoir avec l’élection de François Mitterrand le 10 mai 1981. Elle devient l’une des premières radios pirates locales. « Personne ne voulait de nous parce que l’on n’avait pas vraiment de projet », un projet qui se résume au final, encore aujourd’hui, en une seule phrase : « Notre projet était de vouloir faire passer nos passions », dit-il simplement. « Beaucoup de spécialistes de la Maison de la Culture – jazz, classique, théâtre, etc., fréquentaient mon café-théâtre. Et avant de s’installer rue d’Antrain, le cinéma Arvor se trouvait rue Saint-Hélier. Quand j’ai annoncé que je voulais monter une radio, certaines personnes ont été intéressées ».

Leur premier émetteur radio est fabriqué par Patrice Roussel, un étudiant à Supelec, également client des lieux. Installé sur le toit du bistrot, « il arrosait la ZUP Sud, mais les ondes ne montaient pas la côte de Villejean ». Les débuts ont été précaires, avec les moyens du bord, mais les adhérent.e.s apportaient leur pierre à l’édifice en participant aux finances. « J’ai toujours géré avec les finances que j’avais. Les radios créées en 1982-1983 rigolaient et se foutaient de nous. La première platine vinyle que l’on utilisait, on calait le bras en mettant une pièce dessus parce qu’il ne tenait pas », raconte Gaby. (...)

Emmanuelle Volage pour Unidivers

Retrouvez l'article en ligne : ici ou en version PDF dans le document associé.

 
 

TOUTE LA PRESSE

© Radio Rennes - Conception : Adlib - Développement : Wanerys