Site qui présente la radio locale libre de Rennes: les émissions, les horaires, des infos, les coordonnées, la play list Quota Au programme: chanson/rock...
Attention : vous utilisez une ancienne version du navigateur Internet Explorer (version 7 ou inférieure).
L'affichage du site ne s'effectuera pas correctement. Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur (Menu Outils, Windows Update).
Radio Rennes
Ecoutez en direct

JAZZ'N BOOGIE

15/05/2019
JAZZ'N BOOGIE

Le festival Jazz'n Boogie fête sa quatrième édition les 17 et 18 mai 2019 à Tinténiac, aux portes de Rennes.

Concocté par l'association Boogie-Swing 137, ce festival a été créé dans le but de promouvoir différents...

EVENEMENT

CONCOURS NATIONAL D'ATTELAGE

13/05/2019
CONCOURS NATIONAL D'ATTELAGE

Pour sa 22ème édition, le Concours National d'Attelage de Rennes se déplace au Domaine des Ormes à Dol-de-Bretagne, les 17, 18 et 19 mai 2019.

Depuis plus de 20 ans, le Concours National d’Attelage de Rennes est un événement fort pour tous ceux qui aiment le cheval, et notamment les épreuves d’attelage sportif. Ce rendez-vous incontournable...

 

PRESSE

Nous sommes là pour faire découvrir autre chose

04/11/2006
Nous sommes là pour faire découvrir autre chose

« Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître ». Celui où le paysage audiovisuel français ne comptait que quatre radios. Avant 1981 et l'arrivée de François Mitterrand au pouvoir, pas possible d'émettre librement sans se voir immédiatement brouillé. Gabriel Aubert s'engouffre dans la fenêtre en créant Radio Rennes dès le 3 septembre 1981.

Une façon de prolonger l'esprit qui règne dans son bistrot, le Ranelagh, baptisé ainsi en référence au studio parisien de José Artur : « Quel talent ! Un exemple et un maître ! » s'enthousiasme-t-il. Dans mon bar aussi, on parlait beaucoup jazz et cultures de tous types : littérature, théâtre... Alors pourquoi pas sur une radio ? ». 

Vingt-cinq années plus tard, l'esprit demeure : du bénévolat, pas de pub et beaucoup de découvertes... La différence ? « Plus de professionnalisme. Nous n'avons jamais chercher à singer les radios commerciales. Nous sommes là pour faire découvrir autre chose, notamment des artistes francophones indépendants ». 

Flanqué de son éternelle queue-de-cheval, bardé de ses titres d'administrateur du Syndicat national des radios libres et de président de la Fédération des radios locales privées de Bretagne (entre autres), il défend toujours, à 62 ans, sa liberté. Fier de sa contribution au débat et à la création, par la Région, d'un fonds de soutien de 200 000 euros aux radios associatives, il évoque maintenant le délicat dossier des fréquences. Une bataille de plus pour ne pas perdre les ondes...

 
 

TOUTE LA PRESSE

© Radio Rennes - Conception : Adlib - Développement : Wanerys