Site qui présente la radio locale libre de Rennes: les émissions, les horaires, des infos, les coordonnées, la play list Quota Au programme: chanson/rock...
Attention : vous utilisez une ancienne version du navigateur Internet Explorer (version 7 ou inférieure).
L'affichage du site ne s'effectuera pas correctement. Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur (Menu Outils, Windows Update).
Radio Rennes
Ecoutez en direct

OODAAQ

15/05/2017
OODAAQ

Pour la 7e année consécutive, les explorateurs de l'Œil d'Oodaaq vous ont dévoilé leurs découvertes à Rennes du 10 au 14 mai. Après cette première étape rennaise, le Festival Oodaaq se poursuit jusqu'au 28 mai 2017...

EVENEMENT

PRIX FACILE À LIRE

22/05/2017
PRIX FACILE À LIRE

Le Prix Facile à Lire Bretagne, piloté par Livre et Lecture en Bretagne et Les Chemins de Lecture, a démarré depuis plusieurs mois dans les 13 communes participantes, et les formes de rencontres et de présentation des ouvrages sont multiples…

Des livres faciles à lire pour combattre l'illettrisme

Treize bibliothèques proposent une sélection...

 

PRESSE

Ouest-France : 3 septembre 1981, Radio Rennes émet enfin

03/09/2011
Ouest-France : 3 septembre 1981, Radio Rennes émet enfin

Gaby Aubert est un pionnier des radios libres. En juin 1981, son premier émetteur était installé au fond de son café-théâtre, rue Saint-Hélier. « Il n'était pas bien puissant, se souvient-il. Faut dire qu'on l'avait fabriqué nous-mêmes. On émettait en Zup sud, jusqu'aux Lices, mais on ne grimpait pas la côte de Villejean ! ». TDF (Télédiffusion de France) n'a aucun mal à brouiller les premiers balbutiements de Radio Rennes, à clouer le bec de ses animateurs pour imposer France Inter à leur place. « De juin à septembre 1981, nous tentions, chaque jour, de diffuser. En fait, deux à trois minutes maximum. En général, on avait juste le temps de dire « bonjour, vous êtes à l'écoute de Radio Rennes. Et c'était terminé ! ».

En 1981, Mitterrand et la gauche ont promis de libérer les ondes. C'est, enfin, chose faite le 3 septembre. « La veille, le cabinet de Georges Fillioud, le ministre de la Communication, nous avait assuré que nous ne serions plus brouillés ». Dès 6 heures du matin, la musique déroule effectivement, puis les émissions, assurées par une trentaine de bénévoles. « Des passionnés de théâtre, de cinéma, de littérature, de culture en général... Nous n'avons jamais eu de projet radiophonique. Juste l'envie de parler de nos passions ». A l'époque, public et animateurs poursuivent les débats au bar du caféthéâtre. A l'antenne, la parole se libère. Sympathique et convivial. Mais trop bavard. « Dès janvier 1982, j'ai dû mettre un peu d'ordre, sourit Gaby Aubert. En imposant des plages musicales plus conséquentes. Très tôt, nous nous sommes professionnalisés ».

30 ans plus tard, la radio est toujours bien calée sur le 100.8 FM. Sa couleur musicale, entre jazz, chanson et musiques du monde, n'a pas changé. Et, avec 10 000 auditeurs, son audience ne s'est jamais aussi bien portée. « La beauté de l'actrice Catherine Zeta-Jones, à qui j'ai fait visiter Rennes, m'a beaucoup marqué », confie Gaby Aubert. « La gentillesse, la correction d'Hugues Aufray aussi. A 82 ans, il est encore beau comme un camion ! ».

 
 

TOUTE LA PRESSE

© Radio Rennes - Conception : Adlib - Développement : Wanerys